canaux.jpg

Canaux

Un peu d'histoire...

Pour accéder à ce hameau, il faut passer par le col de la Sine (route de Caussols) ou bien par le col du Ferrier en venant de Saint-Vallier de Thiey. De là, on gagne rapidement ce joli site niché au coeur d'une vallée fertile.

p6110173p6120177p7030183

Le site a été habité depuis la plus haute antiquité car la présence de 7 tumuli (situés à 2 km au sud ouest), tertres funéraires pierreux formant une nécropole, en témoigne. Des fouilles ont été réalisées en 1885 par C. BOTTIN et on y a découvert des ossements humains brisés, des os calcinés, des perles en os, des coquilles marines, des pierres taillées en crochet, des épingles en bronze, des poteries...  Erigés au chalcholithique, ils furent tous partiellement vidés et réutilisés à la fin de l'âge de bronze (2500 avant J-C). Certains peuvent atteindre 15 m de haut et 200 m  de circonférence. Leur fonction uniquement funéraire ne fait aucun doute et ceux qui possèdent une chambre spécialement aménagée sont proches de l'architecture des dolmens. A Canaux, ils sont groupés, formant une véritable nécropole et leur aspect illustre parfaitement la diversité des sépultures de la Côte d'Azur.

Le hameau actuel est composé de quelques maisons groupées aux alentours d'une petite chapelle médiévale qui a été remaniée. Il y a également un château rustique qui appartient à une copropriété.

p7030185

Visites

  • Les ruines du vieux village : perchées à 1 km à l'ouest. Rares vestiges du village primitif, de son château et de son église.
  • Les avens : il y en a deux au sud du vallon de la Moulière, où se trouvent quelques fermes dispersées.
  • Les tumuli de Canaux : continuer la route 2 km après Canaux, jusqu'au niveau d'un ranch sur la droite et d'un enclos sur la gauche. A partir de là, et sur une distance de 1,2 km, sept tumuli sont envore visibles (gros tas de pierres).
  • Les camps celto-ligures : il y a 5 enceintes fortifiées autour de Canaux ( en l'an 600 ). 3 sont au sud sur l'éperon de Barlet à double enceinte cyclopéene de blocs rocheux, 2 sont au nord ouest en direction du Signal de Canaux. Les tribus vivaient en climat d'insécurité constant d'où la position stratégique de ces refuges pour les hommes et leurs troupeaux.Ils devaient servir de postes d'bservation en protection des pâturages et des cultures, non loin des villages constitués de simples huttes. On en a dénombré 350 dans les Alpes-Maritimes.

Galerie de photos de Canaux


Retour en haut de la page

Site réalisé par Mai'lie Copyright (C) 2011

Prochains évènements

Recherche